Bienvenue Voyageur!

Peu importe ce qui t’amène dans mon humble demeure, tu es ici chez toi. Je n’ai pas grand chose à t’offrir, avec mon travail aux archives de la Contrée Malade et mon temps passé à écrire vainement quelques textes, je n’ai pas le temps de m’occuper d’autres choses. Je n’ai pas même un peu de cervoise pour te désaltérer. Par contre, si tu n’es ni pressé ni affamé, j’ai pléthore d’histoires à te narrer! Certaines sont légères et soulageront un cœur malmené, d’autres sont noires et crues et combleront ta soif d’intrigues.

Perdu dans un monde bien trop grand pour moi, je ne pouvais qu’écrire pour soulager ma solitude. Mais, alors que mes écrits maladroits s’entassent dans cette cahute isolée, je me surprend à vouloir les partager à ceux qui, du fait d’un orage ou d’une tempête, s’arrêtent dans mon antre.

Ce que vous voyez, pendant à ma main droite, est ma plume. Elle s’ancre toujours plus dans mon poing à mesure que les mots s’encrent sur le vélin. C’est comme si elle s’enracinait sous l’arbre imprimé sous ma peau. Je crois qu’elle ne me quittera désormais plus.

Assieds toi donc pendant que je prépare le feu! Et choisis donc ce qui t’intéresse :

  • L’univers de la Contrée Malade (mon domaine d’étude)
  • Les nouvelles à bande-son (récits dotés d’une bande son musicale)
  • Les histoires isolées et indépendantes
  • Les collaborations avec d’autres auteurs et illustrateurs
  • Le projet de la Revue des Cent Papiers du Faune – Arts et Littératures d’Outre-Mondes
  • La maison d’édition que j’ai co-fondé en janvier 2021